Les personnes handicapées sont peu mobiles. Le manque d’activités accessibles (sportives, ludiques, éducatives ou culturelles) entrave leur autonomie, l’acquisition de nouvelles compétences, leurs relations sociales. L’attelage adapté est une réponse privilégiée : il permet de travailler autour du développement personnel et relationnel, de la mobilité, de la responsabilisation et de l’autonomie.

L’attelage permet une réelle communication, la découverte de nouvelles sensations, de capacités enfouies et de dépassement de soi. Cette activité convient très bien aux personnes atteintes d’un handicap lourd (tétraplégique, paraplégique, fauteuil coquille…).C’est une activité qui sollicite moins de capacités physiques comparée aux autres activités équestres, tout en maintenant présent le contact avec le cheval. Néanmoins, il existe des sollicitations physiques ou sensorielles à différents moments.